Infertilité, maladie de la population de la terre qui progresse le plus. Peut-on se sauver ?

Published 26/01/2017 in Société

Infertilité, maladie de la population de la terre qui progresse le plus. Peut-on se sauver ?

L’infertilité peut mettre l’humanité au bord de la disparition. Cela sonne comme une annonce d’un film à sensations, mais c’est vraiment le cas. Aujourd’hui dans le monde un couple sur cinq est infertile et ne peut pas procréer. C’est le 21 siècle et la race humaine infertile lutte pour sa survie avec un espoir à la vie nouvelle. Les rapports réguliers des organisations et des comités médicaux internationaux constatent que le rythme d’infertilité dans le monde s’accroît d’année en année.

L’augmentation concerne non seulement la statistique négative de la natalité mais aussi le nombre de cliniques de la médecine de la reproduction. Aujourd’hui on peut voir leur publicité plus souvent que celle du café Starbucks. Si résistants que soient les adversaires de la PMA, la méthode in vitro reste le seul moyen efficace de la lutte contre l’infertilité. Quelle est la réalité et les gens, où peuvent-ils aller pour concevoir et faire naître un bébé ?

Les services nationaux de la santé publique citent les chiffres : en Grande Bretagne un couple sur six est considéré comme infertile, la situation pareille est aux Etats-Unis, en Italie, en Allemagne et en France.

Les caractéristiques démographiques de la population de la France montrent une situation très mauvaise, selon les spécialistes. Selon les données officielles le taux de natalité en France est 10,72% et le taux de mortalité est 9,48%. En conséquence, la composition d’âge de la population change et la part des personnes âgées augmente.

L’infertilité c’est l’une des maladies de la population de la terre qui progressent le plus. Et chaque pays peut donner une telle statistique. Aujourd’hui les habitants des pays développés tels que la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, l’Angleterre et beaucoup d’autres utilisent en masse les avantages de la médecine moderne – la PMA. La vie humaine est inappréciable. Mais le domaine de la PMA se développe intensivement suite à l’infertilité globale. Et millions de familles sont prêtes à payer tout argent pour un tel programme afin de devenir parents.

Le résultat de tout procédure de PMA c’est un enfant longuement attendu. C’est pourquoi beaucoup de gens sont prêts à dépenser leurs dernières épargnes, prendre des crédits pour leur avenir. A son tour, cela entraîne parfois l’apparition des « cliniques frauduleuses ». Il y a même les cas où l’on ment à ses patients et simule faire passer toutes les étapes du programme.

« Certains couples infertiles désespérés sont prêts à payer de grandes sommes pour le traitement de l’infertilité. Et cela entraîne l’exploitation, l’utilisation de ces patients pour l’enrichissement personnel », – dit l’expert international de la FIV.

Le professeur de l’une des universités des Etats-Unis croit qu’aujourd’hui l’utilisation de la PMA par les médecins a atteint le niveau assez haut. Les spécialistes internationaux ne cessent pas de perfectionner les méthodes du traitement et leur mise en oeuvre. Et la pratique de nombreuses années permet d’améliorer les indices de la réussite du programme.

A côté des établissements médicaux publics il y a un grand nombre de cliniques et centres privés dans le monde entier qui sont très connus parmi les patients infertiles. Donc, par exemple, les cliniques des Etats-Unis font 120 mille cycles de FIV par an. En Ukraine ça fait près de 90 mille. Et ce ne sont que les données approximatives puisqu’il n’y a pas de statistique exacte dans aucun pays. Il y a beaucoup de cliniques dans le monde entier avec des prix différents pour les mêmes procédures. Il y a aussi des cliniques qui se distinguent avantageusement sur le fond général. Par exemple, le centre ukrainien de la médecine reproductive a pu gagner la confiance pratiquement de toute l’Europe pour plus de 10 ans de la pratique du travail avec les programmes de la PMA. Bien que les concurrents tentent de noircir la réputation du centre, le flux de patients étrangers ne fait qu’augmenter. Et même les couples français se décident à avoir recours à la gestation pour autrui ou au don d’ovocytes malgré les lois strictes de la législation française.

En 2014 deux familles françaises ont déposé une plainte auprès de la Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg. A cause de l’infertilité ces couples sont devenus parents suite à l’utilisation des programmes de la maternité de substitution à l’étranger. Tout a été légal mais les familles ont reçu le refus quand elles se sont adressées aux autorités françaises (chez eux) pour faire transcrire les actes de naissance de leurs enfants au registre approprié, puisque la GPA est interdite en France. La Cour Européenne des Droits de l’Homme a examiné les plaintes et a signalé la violation des droits des familles françaises conformément à plusieurs articles. En conséquence, la Cour Européenne a appelé les pays de l’Europe de reconnaître les enfants nés par les mères porteuses à l’étranger et les faire enregistrer dans la patrie de leurs parents biologiques (http://www.euronews.com/2014/10/31/surrogacy-a-form-of-planned-parenting-yet-to-win-eu-wide-acceptance/).

Il y a ceux qui sont pour et contre la mise en oeuvre de la PMA. Pourtant la pratique mondiale montre que c’est le seul sauvetage concernant le problème d’infertilité pour le moment. Et même les interdictions des programmes de PMA chez eux n’arrêtent pas les familles qui cherchent et trouvent de l’aide en PMA à l’étranger.

 

Print article

123 CommentsAdd yours

  • Jacques - 26/01/2017 Reply

    L’infertilité touche de plus en plus les femmes comme les hommes. C’est vraiment la maladie de toute l’humanité. Dieu merci, il y a des méthodes de PMA qui aident dans ce cas.

    • Melody021 - 21/07/2017 Reply

      C’est un véritable virus maintenant. L’infertilité frappe pratiquement à toutes les portes. Avec même cette allure, nous risquons de plus avoir d’enfant. Dieu merci la PMA est là. Si non l’adoption mm est réduit à zéro. Comme moi, je crois qu’aucune femme ne doit plus trop se plaindre. Il y a plusieurs clinique en Europe aujourd’hui qui sauve la situation

  • Pierre - 27/01/2017 Reply

    C’est légal dans un pays européen et illégal dans un autre… Je ne le comprends pas. Il faut définir une fois pour toujours le sens de la gpa et il faut le faire non seulement au niveau national mais surtout au niveau international, pour qu’il y ait une interprétation unique de ce sujet. Et non pas comme dans le cas où les couples infertiles violent la loi française et vont à l’étranger pour avoir un bébé grâce à la mère porteuse et en même temps ils ne violent pas le droit de ce pays étranger. Et qu’est-ce qu’ils doivent faire ? Rester pour toujours dans un pays où leur bébé est né ou revenir chez eux comme des criminels ? C’est dégoûtant !

    • Anne - 27/01/2017 Reply

      Dégoûtant c’est que le pays ne pense pas des gens qui ont besoin de la GPA!
      Avec mon mari on a essayé 11 ans. 11 ans!!! et rien… on n’arrive pas, chaque jour je me culpabilise et je souffre chaque fois quand je vois un enfant ou une femme avec le ventre rond.
      L’histoire de l’adoption ne bouge non plus! Qu’est-ce que l’Etat nous conseille? vivre sans enfant? mourir de solitude?
      Nous somme désespérés et on est prêt de faire recours à la GPA même si c’est interdit!

  • Pierre - 27/01/2017 Reply

    Il me semble que ce processus ne cessera jamais. Et personne ne veut régler cette question. Heureusement je n’ai pas besoin de chercher une mère porteuse pour avoir un enfant mais les couples infertiles qui se trouvent dans cette impasse me font pitié. Je vous souhaite bon courage Anne, espérons qu’un jour quelque chose changera.

    • Dinna21 - 24/07/2017 Reply

      Vous avez bien fait votre commentaire. Et puisque les couples infertiles vous font pitié qu’est-ce que vous leur proposer ? En réponse à cette questions, moi je suggère simplement la PMA. C’est d’ailleurs moi ma porte de sortie. J’ai longtemps désiré être mère. Mais il m’a fallu me rendre en Ukraine pour bénéficier d’un don d’ovocyte. Aujourd’hui, je peux faire dire haut et fort merci aux spécialistes de ma clinique.

  • Hélène - 30/01/2017 Reply

    Bel article, il nous fait penser au problème de l’infertilité et de la stérilité. Ce ne sont pas des maladies, ce sont des ennemis de l’humanité et il faut lutter contre elles. A présent le seul remède contre elles c’est la PMA avec la FIV et la GPA.

    • Marie - 30/01/2017 Reply

      La PMA c’est l’intervention des hommes dans la volonté de Dieu. Il faut espérer, prier et attendre. Le bébé ce n’est pas un mécanisme, c’est un être vivant qui doit naître naturellement, pas à l’aide de l’éprouvette. Il faut cesser de jouer avec la nature. C’est un grand péché.

    • Diego - 02/02/2017 Reply

      On répète partout la pma, la fiv, la gpa… Et personne ne parle du risque pour l’enfant qui naîtra suite à cette pma. Est-ce que les savants ou les médecins ont bien étudié cette question pour être sûrs que cet enfant n’aura aucun défaut de sa santé dans l’avenir ? Et qui peut donner des garanties que les parents n’auront pas de problèmes quelconques ?

      • Hélène - 03/02/2017 Reply

        Une preuve, par exemple : Amandine, le premier bébé-éprouvette français, a donné elle-même naissance à son premier enfant en 2013 pour démontrer que “les personnes nées par FIV n’ont pas de problèmes d’infertilité que les autres”.

        • Diego - 09/02/2017

          D’accord, c’est une preuve, une preuve pour combien de naissances ? Et je parle plutôt des études scientifiques ou qch comme ça. Est-ce que quelqu’un a fait cela ? Et est-ce possible de le faire dans ce cas ?

  • NIKAIA10 - 30/01/2017 Reply

    Il est temps que l’Europe se réveille !
    Suite aux dernières nouvelles de l’affaire Paradiso et Campanelli, pour l’Europe il est plus facile de passer les enfants à l’adoption.

    • Paul - 31/01/2017 Reply

      L’adoption n’est en aucun cas plus facile que la GPA pour le moment. Il y a dix ans que nous luttons pour adopter un enfant et rien. Enfin nous avons décidé de recourir à la maternité de substitution, même si elle est interdite chez nous, parce que nous ne pouvons plus attendre. Nous aurons notre bébé grâce à la mère porteuse ukrainienne. Qu’est-ce qui peut être mieux dans le monde que prendre son enfant chéri dans les mains après longues années d’attente ? Rien…

      • majika - 10/02/2017 Reply

        adopter c’ets traverser tous les cercles de l’enfer. la gpa et l’adoption c’est pareil dans le sens juridique et législatif : on fait de nombreuses démarches sans résultat positif ….

  • Céline - 31/01/2017 Reply

    J’ai été à Biotexcom l’été dernier. C’est vrai il y en a beaucoup d’étrangers. On peut entendre parler des langues différentes. Mais l’essentiel c’est qu’on y reçoit ce qu’on veut – le bébé. Malgré tous les obstacles législatifs en France et l’incompréhension des proches nous avons maintenant un nouveau membre de famille pour qui nous allons tout survivre.

  • Hervé - 01/02/2017 Reply

    Il est bien dommage qu’on augmente la publicité des cliniques de la PMA et non pas la publicité du mode de vie sain. A mon avis, il faut populariser les infos sur la prévention des maladies entraînant l’infertilité, stimuler la natalité, chercher à élever le niveau de conscience des couples sur le sujet. Il faut faire quelque chose pour que l’infertilité ou la stérilité n’empare pas de l’humanité. Il vaut mieux prévenir que guérir.

    • CaRiNe - 02/02/2017 Reply

      Oui mieux prévenir, mais si l’infertilité est votre destin, vous ne pourrez rien changer. C’est une volonté de Dieu!

      • Hervé - 03/02/2017 Reply

        C’est vrai, il est dur d’admettre son infertilité et de prendre conscience qu’on ne peut rien changer. Pourtant le nombre de couples infertiles peut être diminué si l’on est prudent et attentif envers sa santé dès la naissance.

  • Julie - 01/02/2017 Reply

    Je connais ce que c’est l’infertilité de ma propre expérience. Dire que c’est difficile de comprendre qu’on n’aura jamais d’enfants c’est ne rien dire. C’est énormement douloureux. J’ai rêvé d’avoir une fille dès mon enfance. Mais la nature a décidé autrement. Et je ne peux pas accoucher d’une petite princesse moi-même. Et je n’ai pas assez d’argent pour payer une somme quelconque à la mère porteuse. Et si j’avais ces 30 000 euros, je ne douterais aucune minute pour aller n’importe où et avoir une chance de devenir maman. Je m’incline devant les mères porteuses qui aident les femmes comme moi.

    • Violette - 15/02/2017 Reply

      Oh Julie, je te comprends, moi aussi j’ai des problèmes à porter un enfant moi-même, quatre fausses couches, mais je ne désespère pas, un jour le destin doit nous sourire …J’ai déjà une solution je veux tanter mes chences dans une clinique ukrainienne. C’est ma chance!

  • Olivia - 02/02/2017 Reply

    A mon avis, les couples français qui ont besoin de saisir les tribunaux maintenant à cause de l’impossibilité de transcrire leurs enfants à l’état civil sont coupables eux-mêmes de leurs problèmes. Ils tous connaissent bien que la gpa est interdite chez nous. Pourtant ils violent la législation et se rendent dans un autre pays pour avoir ce qu’ils veulent. Et ils espèrent n’avoir aucune peine pour cela. Mais c’est impossible. Un homme de nationalité française peut aller dans un pays avec la polygamie autorisée et puis revenir avec 5 épouses et dire que là-bas c’est autorisé. L’exemple n’est pas bon, peut-être, mais je crois vous m’avez compris. On ne doit pas transmettre la législation d’un pays sur celle de l’autre pays, tout à fait autre.

    • chryst01 - 03/02/2017 Reply

      que proposez-vous alors à ces couples français sans enfants ? ils ne sont pas coupables de leur stérilité. ils veulent devenir parents, la législation n’y est pour rien

    • Xavier - 06/02/2017 Reply

      Il est plus facile d’interdire la gpa que l’encadrer et régler le problème des couples infertiles qui n’ont pas la chance de devenir parents naturellement ni d’adopter un enfant. Si un homme ou une femme souffre d’une maladie et a une possibilité de passer le traitement dans un autre pays, donc pourquoi pas ? C’est le cas de la gpa.

  • niçoise1 - 17/02/2017 Reply

    En novembre j’ai été au CHU de Nice, là on peut voir combien de femmes ou de couples souffrent d’infertilité. Leur nombre augmente an par an, la queue d’attente grandit et rien ne bouge d’un pouce pour trouver la solution !

    • parisienne)) - 06/03/2017 Reply

      Moi, je suis de Paris, obligée de passer la FIV avec don d’ovocytes. J’ai observé la même chose, les queue deviennent de plus en plus longues et la résolution de ce problème n’arrivera jamais. Je suis en quête d’une clinique à l’étranger, je ne peux plus attendre

  • Emma - 21/02/2017 Reply

    Lire un article consacré à l’infertilité c’est une chose et lire dans son avis médical : diagnostic – infertilité, c’est tout à fait différent ….. Je ne peux pas expliquer mes sentiments, c’était comme un verdict, comme un coup de tonnerre. Ce n’est pas une maladie, c’est une damnation !!!

  • Gérard - 22/02/2017 Reply

    Selon les données de l’INSEE le taux de natalité en France baisse progressivement, ce n’est pas par hasard. Il y a de nombreuses causes qui influent sur la santé des femmes et des hommes, la pollution, la mauvaise hygiène de vie etc. mais ce qui est le plus gênant c’est l’une des conséquences, cad l’infertilité. Si on pouvait tout prévoir et préserver sa santé dès la jeunesse…

  • loli1 - 27/02/2017 Reply

    si la famille désire avoir un enfant, ni les frontières ni les interdictions ne peuvent l’arrêter dans son désir, on franchit tous les obstacles pour devenir parents

  • mariepierre - 03/03/2017 Reply

    moi et mon mari, nous portons aussi ce nom “le couple infertile”, nous avons subi de nombreux échecs de la fiv classic, puis celle avec le don d’ovules, nous attendons toujours le miracle et le jour quand nous pourrons embrasser notre bébé ….

  • Denise - 07/03/2017 Reply

    Moi je connais le problème de ma propre expérience. Comme on a constaté un jour mon incapacité de porter un enfant suite à la chimiothérapie, mon mari et moi nous avons fait appel à une mère porteuse ukrainienne dans la clinique Biotexcom tout comme Céline:) Et pour nous les prix étaient plus que modérés et je confirme qu’il y a vraiment le personnel francophone bien gentil et efficace. Bref nous sommes satisafaits de la qualité des services rendus mais l’important c’est que nous avons notre petit garçon de 10 mois <3

  • Carine - 07/03/2017 Reply

    quand on dit “infertile”, donc on a encore une chance d’avoir un bébé, une tout petite chance d’avoir son bébé à l’aide de la fiv, et si la conclusion est stérile, la dernière issue c’est la gpa qui est interdite presque partout…

  • Gérôme - 09/03/2017 Reply

    L’infertilité et la PMA se développent parallèlement, le nombre de couples infertiles augmente, ce qui entraîne la hausse de la demande, par conséquent, les spécialistes de la PMA inventent quelque chose de nouveau, on crée de nouveaux médicaments, méthodes etc. On donne la chance à ceux qui ne l’ont pas eu avant.

  • Patricia - 09/03/2017 Reply

    Oui, je connais cette clinique Biotexcom. J’ai une copine qui s’est fait sa FIV là-bas et elle est bien satisfaite. La coordinatrice s’occuppais de tout le processus, on se chargeait également de logement et d’alimentation. Bref, les conditons sont bien convenables et on peut définitivement recommander aux autres.

    • td5812 - 10/03/2017 Reply

      toujours cette clinique biotexcom… j’entends en parler partout.
      les fraçais plus riches vont en espagne, les français plus pauvres vont en ukraine. il nous reste encore qqch de français dans nous? je doute!

  • Gérard01 - 10/03/2017 Reply

    En France, un couple sur six est infertile …. Mais c’est beaucoup. Il faut faire quelque chose. Les pauvres femmes veulent avoir un bébé, c’est leur désir naturel. On les a mis dans une impasse chez nous : la pma n’est pas assez développée, les queues d’attente sont immenses, la gpa est interdite !!!

  • Françoise - 10/03/2017 Reply

    On peut approuver les méthodes de gpa, on peut les blâmer… Mais toujours est-il que c’est uniquement par manque d’options que les couples infertiles y recourrent. Ils veulent que leur famille s’élargisse, qu’y-a-t-il de condamnable dans ce désir-là? Conclusion: la gpa est juste la seule solution pour des cas désespérés d’infertilité et avant de juger il faut que chacun s’imagine à la place des gens qui y ont recours.

  • troppp - 13/03/2017 Reply

    toute maladie peut être traitée de façon différente, il y a la greffe d’organes et les personnes qui sont contre, il y a l’euthanasie et un grand nombre de personnes qui sont contre, c’est normal. la pma c’est une assistance aux couples infertiles et une raison de se soulever contre pour les autres

  • medecin - 14/03/2017 Reply

    la pma c’est pas la bombe atomique, c’est le moyen de traiter l’infertilité, pourquoi il y a un si grand nombre d’adversaires, je ne comprends pas, c’est une assistance aux couples infertiles

    • Catherine - 22/03/2017 Reply

      C’est parce que les opposants trouvent que les mères porteuses sont les pauvres êtres humains exploités juste pour satisfaire les caprices des couples infertiles mais prospères. Ici, on fait souvent les parallèles même avec la prostitution… Pour moi cette sorte de comparaison est une pure humiliation des dames qui aident les autres à devenir parents!

  • poiuy11 - 17/03/2017 Reply

    je n’y ai jamais pensé avant mais l’infertilité m’a aussi touché et maintenant je cherche des moyens pour avoir un bébé, c’est mon rêve, le seul but dans ma vie

  • jean111 - 20/03/2017 Reply

    d’habitude, on ne pense pas comment se sauver avant la maladie, on se met à traiter tout ça après, quand on n’a aucune autre issue que la pma, malheureusement ……

  • André - 21/03/2017 Reply

    Ma femme est jeune et belle mais en France elle a reçu le diagnostic “infertile”. Nous voulons que notre famille grandisse et nous cherchons comment y parvenir. S’il faut aller en Amérique ou en Ukraine, nous y irons, parce que c’est notre grand désir indescriptible.

  • Aline - 22/03/2017 Reply

    Je connais cette démarche de ma propre expérience, j’ai eu mon seul garçon suite à une gpa en Ukraine, chez Biotexcom, donc je suis énormement heureuse que cela existe en fait pour que nous, les femmes infertiles, puissions retrouver notre bonheur de parenté!

  • Lindsy - 22/03/2017 Reply

    il y a des femmes qui font des avortements parce qu’elles ne veulent pas avoir des enfants et les femmes infertiles sont prêtes à donner tout pour devenir maman, pourquoi est-ce que la vie est si injuste ?

    • kailae - 27/03/2017 Reply

      la vie est tjrs injuste, il y a un grand nombre d’enfans abandonnés dans tous les pays, pourquoi on ne veut pas les adopter au lieu de faire appel à une mère porteuse ? on est prêt à payer des sommes immenses, exploiter les femmes et on ne peut pas hasarder d’adopter un enfant pauvre laissé par ses parents……….

  • Chloé - 28/03/2017 Reply

    La chose la plus affreuse dans ma vie c’était la visite chez mon gynéco après le mariage, avec un désir de créer une grande famille, quand il m’a dit que je ne pouvais pas concevoir, mon diagnostic c’était infertilité ……….

  • Cécile - 28/03/2017 Reply

    Pour moi c’est bien ambigu, la question de gpa.. Si une femme accepte de porter pour qn sans réclamer la rémunération, c’est une geste d’altruisme et il n’y a rien de blâmable; par contre, si cela se fait à titre lucratif, cela ressemble fort à la marchandisation du processus qu’on ne peut pas banaliser – celui d’arrivée au monde de nouveaux être humains..

  • laure - 29/03/2017 Reply

    il faut déposer des plaintes auprès de la cour pour faire enregistrer son propre bébé, pas de procédure plus simple. si vous êtes un couple infertile vous devez avoir la formation juridique avant de traiter le problème de fertilité et avoir un bébé à l’aide de la pma. absurde !!!

  • petitebellefleur - 05/04/2017 Reply

    c’est vrai que si qn est résolu de faire qch, il va le faire, ce qui est le cas de gpa interdite en France mais autorisée ailleurs ce qui force les couples stériles d’aller chercher leur bb ailleurs. les intérêts de l’enfant doivent constituer la priorité, ce petit n’est pas coupable d’être sorti d’une tierce femme, à eux la justice et l’égalité!

  • nicknoir - 21/04/2017 Reply

    c’est vrai que si un couple est deséspéré à tel point qu’il ne voit aucunes solutions sauf la gpa, rien ne pourra les faire changer d’avis. j’ai des amis qui sont allés en Ukraine pour se faire un enfant par ce biais, maintenant leur fils a 3 ans et tout le monde est heureux. pourquoi donc blâmer la pratique en question? je comprends pas…

  • Pierre - 25/04/2017 Reply

    Nous avons créé un groupe de personnes souffrant d’infertilité car nous ne remmetons que sur nos forces. Nous aiderons l’un l’autre à recueillir des infos nécessaires, nous nous soutenons. Nous devenons de plus en plus nombreux, malheureusement, car cela signifie que le nombre de cas de maladies augmente.

    • Bernadette - 07/05/2017 Reply

      Hélas, vous avez raison, on devient de plus en plus nombreux, ce qui sont atteints d’infertilité. Vu que l’infetilité ne se traite pas le plus souvent, les gens recherchent des solutions alternatives comme la pma et la gpa. J’ai eu recours à une mère porteuse en Ukraine dans la clinique Biotexcom et j’ai reçu ce que je voulais – mon adorbale fils:)

  • Laure - 01/05/2017 Reply

    L’infertilité n’est plus un verdict. Même la stérilité d’une femme n’est plus un obstacle pour avoir un bébé, on peut avoir recours à la GPA. C’est un progrès dans la médecine et la reproduction humaine. On peut choisir n’importe quel pays, clinique, agence, médecin, les frontières sont ouverts, je trouve ça très bien.

  • julie - 01/05/2017 Reply

    je trouve les méthodes pma particulièrelent efficaces surtout pour ceux qui désirent avoir un enfant qui soit génétiquement le sien au moins à moitié, ce qui est le cas de notre couple. notre fille est issue de la fiv faite à biotexcom à partir des ovocytes d’une donneuse ukrainienne et de sperme de mon mari, et je traite ma petite tout comme mon propre enfant!

    • Pierre - 11/05/2017 Reply

      Nous avons aussi choisi biotex parmi tous les centres de pma à l’étranger pour sa fiabilité, on a trouvé bien d’avis positifs sur internet, nous avons même parlé à une femme qui était la cliente de cette clinique, elle était très contente avec son bébé.

      • calinf147 - 17/05/2017 Reply

        pour nous c’est Eugin, fiv don d’ovocytes. ils sont assez aimable et pas très loin de la maison, environ 6 heures en voiture. je suis tombée enceinte dès la 3me tentative. malheureusement en france c’était pas possible.

  • Marie - 15/06/2017 Reply

    Le business sur “Les enfants” c’est comme le marché aux esclaves. J’imagine le couple qui choisit le programme d’après lequel ils veulent un bébé. Et de l’autre côté un homme (une femme) qui propose d’acheter un bébé garantit de 90 milles. La comédie ou, au contre, le drame humain n’est-ce pas ?
    GPA, FIV, PMA ce sont des moyens qui promulguent la vie de couple. Mais si le Dieu ne donne pas un enfant pour la famille, peut-être c’est un signe de refus de sa continuation. Quant à moi il ne faut pas chercher la solution chez le médecin mais chercher les réponses dans sa vie. Et peut-être le résultat sera beaucoup mieux que les alternatives fausses-medicales.

    • Lily - 04/07/2017 Reply

      Qu’est-ce qui n’est pas le business aujourd’hui? Tout est lié avec lui et c’est déjà notre quotidien.
      Si vous ne pouvez pas devenir les parents naturellement ne signifie pas que le Dieu a décidé comme ça et vous devez baisser les bras. Si vous avez une autre maladie grave comme cancer, par exemple, cela ne signifie pas que le Dieu l’a décidé. Pourquoi donc on est pour le traitement de cancer et on est contre le traitement d’infertilité? Pour ma part, je n’ai pas d’autre option que la GPA

  • Melody021 - 20/07/2017 Reply

    “Etre parent” est une expression que l’on doit bien mûrir. Pour les uns c’est de concevoir naturellement. Mais pour d’autres incapables, ils sont parents par l’adoption. Cela voudra dire être parent c’est d’avoir un enfant sous son toit. Pourquoi interdire la PMA si elle permet cela ? En tout cas, comme moi je conseille aux personnes dans le besoin de ne pas hésiter à se rendre dans les pays où la méthode est autorisée. Au loin moi je remercie l’Ukraine notamment la clinique Biotexcom. Car c’est grâce à eu que je connais la notion de mère en bénéficiant de don d’ovocyte.

  • Solange Laurence - 24/07/2017 Reply

    Bonsoir. Chez nous en France comme dans plusieurs pays d’Europe, les couples infertiles sont nombreux. Leur nombre continue d’augmenter et cela qui est inquiétant…. Malheureusement dans notre pays, la PMA reste encore peu développée. Les patientes qui veulent être mamans avec l’aide de la médecine reproductive doivent attendre pendant longtemps; et celles qui décident de bénéficier d’un don d’ovocytes sont vite découragées par les longues files d’attente. Il y a donc pas mal de femmes qui abandonnent le traitement dans notre pays pour aller voir ailleurs.
    Mais là encore, les lois françaises ne facilitent pas les choses . La GPA par exemple est interdite en France. Cela veut dire que les couples qui partent à l’étranger pour avoir un enfant par la solution de la mère porteuse violent la loi dès qu’ils retournent chez nous. Tout ceci n’est vraiment pas juste pour toutes ces personnes qui n’ont demandé à être infertiles. Quelque chose doit être fait pour soulager un peu tous ces couples dans la détresse. Je pense que développer les centres de PMA en France serait un bon début.

  • KAARISMATIK - 26/07/2017 Reply

    l’infertilité est un problème que l’on ne saurait éludé. s’il progresse il peut aussi régresser. Cette mission c’est à nous qu’elle incombe. toutes les cliniques et associations qu’elles soient basées en Europe ou pas qui participent à ce combat sont d’ailleurs à encourager. Il est vrai que certains on trouvé un moyen facile de se faire de l’argent sur le dos des autres. D’où que l’on ne cessera de répéter d’être prudent et de fonctionner avec des cliniques reconnues. Une qui s’impose comme référence biotexcom en Ukraine. Elle a le mérite de laisser une visibilité certaine sur ces activités. Bien que des fois ce soit un peu agressif des fois en tant que défenseur acharné de la PMA je pense humblement qu’il font du bon travail.

  • Frieda058 - 07/08/2017 Reply

    Je vous assure. L’infertilité s’étend à grande vitesse. Or la plupart des femmes au monde désire être mère. Qu’allons nous faire ? Je pense que la solution reste la PMA. Moi je suis un exemple parfait. J’ai du avoir recours à une clinique ukrainienne qui se trouve à Kiev. On m’a fait un don d’ovocyte. Me voici sauver ! Donc que personne ne baisse les bras.

  • Monique A - 11/08/2017 Reply

    Franchement, moi je ne crois qu’il n’y a lieu d’être pour ou contre la PMA. Ce qui compte vraiment pour moi c’est que les différentes méthodes proposées par les spécialistes marchent très bien. Moi je pense que tous les pays devraient faire un effort en ce sens pour toutes ces femmes infertiles trouvent un peu de joie en ayant un accès facile aux techniques comme le don d’ovocytes suivi d’une fécondation in vitro.

  • Reine-bijou - 18/08/2017 Reply

    Si les scientifiques doivent faire un bilan, ils déduiront que l’infertilité est une maladie qui évolue à l’exponentiel.Peut-on s’en sauver ? La réponse est oui ! La science a évolué. Beaucoup ont recours à la PMA. Moi même, je suis un exemple. Je n’ai pas hésité à voyager pour obtenir un don d’ovocyte. Comme la finalité est d’avoir un enfant, je suis mère. Celles qui sont infertiles n’ont plus à s’alarmer.

  • Lenny - 21/08/2017 Reply

    Le fait que les couples infertils qui n’ont une chance qu’à l’étranger violent la loi française est tellement injuste et inquiétant. Nous avons avec mon conjoint une grande envie de devenir parents mais en même temps nous avons trop peur pour aller à l’étranger et retourner en tant que délinquants. Ce dilemme me rend folle chaque jour, je ne sais pas qoui faire..

  • Rebeca1988 - 06/09/2017 Reply

    Salut à tous,
    C’est vraiment navrant mais le nombre de femmes qui ne peuvent être mère continue d’augmenter. Moi aussi je souffre d’infertilité avec plusieurs fausses couches. Mais je garde le secret espoir qu’un jour je vais connaître la joie d’être mère. Et les informations que j’entends ça et là sur les méthodes de PMA me rassurent un peu plus. J’ai une amie qui vient d’enceinter grâce aux solutions de don d’ovocytes suivi d’une fécondation in vitro. Je pense avoir pris la décision d’aller dans le même sens.

  • Camille - 21/09/2017 Reply

    Vous savez quoi ? L’infertilité évolue à un pas de géant… si vous ne croyez pas, allez jetez un oeil sur les différents forums. Vous verrez bon nombre de femmes qui libre leur problèmes. Je vous assure ça chauffe. moi même qui parle croyez vous que je suis épargnée. Je suis dedans. Mais je peux dire que je m’en suis sauvée grâce à la Pma. Je me suis rendu à Kiev en Ukraine où j’ai bénéficié d’un don d’ovocyte. Car j’ai appris qu’il existait une clinique ukrainienne qui a un bureau à Bruxelles. J’ai donc pris renseignement. je suis mère.
    On peut donc se sauver.

  • Chelouche14 - 10/10/2017 Reply

    L’infertilité frappe maintenant beaucoup de femmes. Peut être même qu’à lm’heure nous écrivons ça a déjà dépassé ce pourcentage donné. Moi par exemple j’en correctement partie. J’ai due avoir recours à la fiv do pour m’en sortir. Pour cela il faut encore voyager. car en France c’est des années d’attente. L’Ukraine est donc le meilleur pays que j’ai trouvé. La capitale Kiev en regorge de nombreuses clinique comme Biotexcom.

  • Marie Madeleinie - 28/10/2017 Reply

    Article un rien alarmiste tout de même. C’est surtout le cadre légale et éthique qui bloque les résolutions de l’infertilité dans les pays développés. Pour ma part, trop âgée pour profiter du don d’ovocytes en France, j’ai réglé le problème grâce à une clinique à Kiev spécialisée dans les aides à la procréation.

  • Euphrasie P - 24/11/2017 Reply

    Et oui, malheureusement nous sommes de plus en plus nombreuses à souffrir de l’infertilité. Ce mal ronge et continue de ronger plusieurs couples partout dans le monde. Il y a tout de même de l’espoir dans ce tableau sombre car la science a énormément évolué. On peut se sauver de cette situation avec les nouvelles techniques de PMA encore plus efficaces. Il reste que des efforts doivent être faits dans certains pays au niveau de la réglementation afin de simplifier la vie de toutes ces personnes en détresse.

  • Euphrasie P - 25/11/2017 Reply

    Et oui, malheureusement nous sommes de plus en plus nombreuses à souffrir de l’infertilité. Ce mal ronge et continue de ronger plusieurs couples partout dans le monde. Il y a tout de même de l’espoir dans ce tableau sombre car la science a énormément évolué. On peut se sauver de cette situation avec les nouvelles techniques de PMA encore plus efficaces. Il reste que des efforts doivent être faits dans certains pays au niveau de la réglementation afin de simplifier la vie de toutes ces personnes en détresse.

  • Yolande - 01/12/2017 Reply

    Le taux d’infertilité progresse à un rythme que je dirai exponentiel. Ce qui est très inquiétant quand on sait que ce sont des millions de personnes qui souffrent de ce problème à travers le monde. Fort heureusement que les lignes bougent énormément avec des évolutions notables dans le domaine de la PMA. Les nouvelles techniques mises au point et pratiquées dans les cliniques spécialisées en PMA augmentent les chances de tomber enceinte à l’occasion d’un don d’ovocytes plus un FIV par exemple. L’heure n’est donc pas au désespoir. Bien au contraire, on peut se sauver de l’infertilité galopante. Ce n’est pas une fatalité. Les solutions pour devenir parents même quand on est infertile sont bien réelles. Il faut les explorer en cas de nécessité.

  • KAARISMATIK - 18/12/2017 Reply

    tres bel article qui montre malheureusement un phénomène qui prend de l’ampleur. L’infertilité serait peut etre l’une des pandémies de ce siècle. je trouve que c’est honnete de faire ressortir dans l’analyse le travail magnifique de cliniques sérieuses comme le centre ukrainien de medecines reproductives. Peut on se sauver je dirais plus tot veut on se sauver. si oui la PMa est une option non negligeable. A mon sens le débat sur la PMa est un faux fuyant, le fait est que pour l’instant il reste la meillure alternative pour la lutte contre l’infertilité.

  • kaaris - 25/12/2017 Reply

    Tres bel article qui montre malheureusement un phénomène qui prend de l’ampleur.
    L’infertilité serait peut etre l’une des pandémie de ce siècle. je trouve que c’est honnete de faire ressortir dns l’analyse le travail magnifique de cliniques sérieuses comme le centre ukrainien de medecines reproductives.
    Peut on se sauver je dirais plus tot veut on se sauver? si oui la PMa est une option non negligeable à mon sens le débat sur la PMa est un faux fuyant, le fait est que pour l’instant il reste la meillure alternative pour la lutte contre l’infertilité.

  • Nickhell - 03/01/2018 Reply

    sujet bien abordé mais sans réponse par rapport à la question de départ. je ne crois pas en la PMA et la GPA comme solution définitive. Des pays comme l’ukraine ou l’inde qui l’ont légalisé bafoue la dignité humaine. Ce type de comportement vont entrainer le commerce de l’humain.LA GPA doit être internationalement interdite.

  • Ruth - 05/01/2018 Reply

    C’est inquiétant la vitesse à laquelle le taux d’infertilité croît dans le monde. Et dire que des personnes sont contre des solutions médicales telles que la PMA.

  • Popeye - 09/01/2018 Reply

    : sujet bien abordé mais sans réponse par rapport à la question de départ. je ne crois pas en la PMA et la GPA comme solution définitive. c’est la porte ouverte au transhumanisme. La PMA peut être une solution temporaire. La GPa n’est pas du tout éthique, je crois. Des pays comme l’ukraine ou l’inde qui l’ont légalisé bafoue la dignité humaine. J’ai attendu beaucoup parlé de ledit “bébé garanti” chez Biotexcom. Ce type de comportement vont entrainer le commerce de l’humain.

  • Mariette - 12/01/2018 Reply

    A voir le fort taux d’infertilité actuel et comment il évolue, on est en droit de s’inquiéter. Toutefois, on peut garder espoir car les progrès de la science médicale permettent aujourd’hui de procréer. Cette situation alarmante n’est pas insurmontable.

  • Estelle - 16/01/2018 Reply

    Le nombre de personnes infertiles augmente un plus chaque jour. Mais si cette situation demeure préoccupante pour tous, l’espoir est toujours permis avec les progrès au niveau de la science médicale.

  • vero - 19/01/2018 Reply

    Si on ne peut rien faire pour freiner cette progression de l’infertilité, on peut au moins se réjouir qu’il ait des cliniques expertes en PMA notamment des pays tels que l’Ukraine ou l’Espagne grâce auxquelles les personnes souffrant d’infertilité peuvent espérer.

  • Alma02 - 24/01/2018 Reply

    Heureusement pour les personnes souffrant d’infertilité qu’il existe des cliniques dans de nombreux pays à l’étranger qui font un excellent boulot pour combattre cette progression vertigineuse.J’était patiente d’une des cliniques en Europe de l’est, Biotexcom. C’était une avanture de ma vie!

  • Nathan - 26/01/2018 Reply

    Le rythme auquel croît l’infertilité dans le monde est effrayant. Cependant, l’espoir est permis avec les nombreuses cliniques de PMA qui offrent des traitements adéquats.

  • Pam1on - 04/04/2018 Reply

    Personne ne choisit pas le don d ovocytes, la maternité de substitution ou l infertilité en générale, c’est le destin qui l’indique et rien à faire. Il nous reste qu’à se battre et espérer que la prochaine fois sera la réussite, que l’autre fois on aura son +++. C’est ça la force humaine, continuer à faire, quand il semble que tout est en vain.

  • Anonyme - 04/05/2018 Reply

    L’infertilité est presque partout aujourd’hui. Notant que le taux augmente au fil des jours. Afin de freiner ce monstre. Il vaut mieux que nous connaissions ses signes. On m’a dit à la clinique BioTexcom que plus tôt on sait qu’on est infertiles, mieux c’est. Parce qu’il vaut mieux commencer le traitement quand on est jeunes. Au moment où ils auront plus de 35 ans ça devient plus difficile de leur trouver une solution. Donc, étudier les signes de l’infertilité est d’une grande importance. Cela aidera à connaître leur statut de fertilité. Et s’ils peuvent aller se faire soigner. On peut aussi prévenir les causes d’infertilité. Cela aidera à réduire le nombre de cas d’infertilité dans un proche avenir. Et la population des personnes stériles va diminuer en nombre.

  • C@line - 10/05/2018 Reply

    Pour des problèmes de stérilité ou d’infertilité il suffit de trouver le bon centre. Plutôt, on doit mettre notre argent dans un bon diagnostic plutôt que de suivre ce chemin là. Et si celà arrive qu’on tombe enceinte c’est juste par hasard. La science est notre remède dans ce cas et les spécialistes ont leurs mots la dessus. Je suis actuellement la fiv do avec biotexcom en Ukraine. Et il y a plusieurs destinations ou on peut y aller pour la PMA. 

  • Olive - 30/06/2018 Reply

    il est clair que ce taux d’infertilité au niveau mondial est assez effrayant. toutefois, les couples qui ont des difficultés pour avoir un bébé peuvent espérer en un avenir bien meilleur ; il existe d’excellents spécialisés en pays dans de nombreux pays dont notamment l’ukraine, la belgique ou l’espagne. les patients pourront trouver dans ces destinations des professionnels qualifiés pour les accompagner dans leur projet d’avoir un enfant. il faut dire que la science procréative a fait d’énormes progrès. c’est pour cette raison que moi je crois que l’espoir est permis malgré la progression du taux d’infertilité dans le monde. de plus en plus de couples infertiles connaissent la joie de l’enfantement grâce à des techniques de pma comme le don d’ovocytes suivi de fécondation in vitro et la gpa

  • Vero - 30/06/2018 Reply

    C’est triste ces chiffres sur l’évolution du taux de l’infertilité à travers le monde. Mais en même temps, on ne peut pas tomber dans le desespoir. Il existe aujourd’hui des cliniques de pma dans des pays tels que l’ukraine et la russie où il est possible de suivre un traitement contre l’infertilité. Ils possèdent une véritable expertise dans des domaines comme le don d’ovocytes et la gpa. Tout ceci nous permet de dire qu’on peut effectivement se sauver de l’infertilité.

  • Excelle011 - 20/07/2018 Reply

    Tres alarmante cette progression de l’infertilité au sein de la population mondial ; cependant, tout espoire n’est pas perdu pour autant ; de nombreux pays comme l’Ukraine et bien d’autres encore développe un vrai savoir faire en matiere de pma avec des centre comme Biotexcom qui proposes des prestations de qualité a des tarifs avantageux ; fiv don d’ovocytes et gpa compris.

  • yveslamberts - 04/08/2018 Reply

    on a tous raison de nous inquieter quand on vois le rythme auquel le taux de l’infertilité progresse dans le monde… malgré tout, on ne doit pas perdre espoir pour autant. la medecine procreative a réaliser d’enormes progrès ces dernières années. les chances pour les femmes infertiles de tombé enceintes sont nettement plus elevés aujourd’hui!!! des centres de pma tels que biotexcom en ukraine et bien encore dans des pays comme l’espagne se dotes de matériel de pointe…! ils dispose en plus d’un personnel qualifié du coup, beaucoup de couples qui se lancent dans un parcours de don d’ovocytes suivi de fecondation in vitro ou de gpa reviennent de leur aventure avec gain de cause

    • Francine - 18/08/2018 Reply

      Je voudrais laisser mon témoignage de la clinique mentionnée Biotexcom. je ne vais pas chanter des éloges. je dirai juste que le personnel est très attentif, la manager à l’écoute, elle parle bien français. j’ai visité Kiev 2 fois, et le deuxième était le transfère, 2 mois après la première visite, je dirai qu’on m’a pris en programme tout de suit.

  • francias - 15/08/2018 Reply

    la vitesse a laquelle progresse l’infertilite ou est tout simplement effrayant. Et lorsqu’on trouve des personnes fermement opposer à des techniques comme la gpa ou le don d’ovocytes qui sont de vrais solutions, je me demande encore si ces personnes penses aux souffrances des couples incapables d’enfanté ; estimons nous heureux des progres de la science grace auxquels on peut se sauver de cette avancé exponentielle de l’infertile ;

  • georgy - 01/09/2018 Reply

    Un mal profond qui ronge notre société toute entiere ; pourtant malgré cette infertilité galopante, des solutions telles que la fiv do sont combattues dans certains pays avec des lois tres strictes ; en continuant sur cette lancee, ce sera une vrai catastrophe dans quelques années ; heureusement que dans des pays tels que l’espagne, la Belgique ou l’ukraine, la législation est plus souple ; ce qui favorise le developpement de centres de renomme internationale tels que biotexcom et bien plus encore

  • eugenie - 01/09/2018 Reply

    la marge de progression de l’infertilité est inquitante comme le demontre parfaitement cet article ; les couples qui souffres de cette maladie ne doives pas cependant perdre espoir ; il est encore possible de se sauver car de reelles solutions existes avec les cliniques de pma qui proposes des programmes tres interressants de fiv avec don d’ovocytes ;

  • Dolloreamour - 02/09/2018 Reply

    La vitesse a laquelle croit l’infertilité a travers tous les pays du globe nous amene a nous inquieter. Mais en temps on a l’espoir car la medecine procreative a enormement evolué ces dernieres années. Partout dans le monde il existe des cliniques ave un personnel qualifié et des équipements de pointe pour traiter les differents cas de d’infertilite. Les exemples de taux eleves de reussite dans le traitement de l’infertilité par des methodes comme la fiv do sont nombreux. On pourrait cité par exemple le centre ukrainien biotex qui gagne de plus en plus en popularité grace à la qualité de ses services.

  • blessonns - 03/09/2018 Reply

    quand on observe la vitesse de progression de l’infertilité, il y a vraiment lieu de nous inquiéter ; cependant, on peut se sauver de cette situation aussi catastrophique soit elle ; il existe en effet des cliniques avec de vrais professionnels dans de nombreux pays comme l’ukraine, l’espagne, la russie ou la belgique qui proposes aux couples infertiles des programmes très interessants de fiv don a des prix attractifs ;

  • erickson - 03/09/2018 Reply

    une infertilité qui croit de manière exponentielle alors que des pays comme la France se distingues par une législation particulièrement rigide ; quoique la situation soit préoccupante, l’espoir est toujours permis dans la mesure ou certains centres tels que biotexcom en ukraine développent une véritable expertise en la matière ; c’est l’une des raisons pour lesquelles ces milliers de couples souffrant d’infertilité se rendent dans ce pays y profiter du savoir-faire de ces centres de pma ;

  • yedkouak - 15/09/2018 Reply

    il est clair que la vitesse a laquelle progresse le nombre de personnes infertiles dans le monde inqiuiète meme les plus optimistes ; mais doit-on pour autant perdre espoir quand on sait que les progrès des sciences médicales en matière de procréation permettes aux couples souffrant d’infertilité ou de stérilité de se retrouvé le sourire ; oui, je peux le dire, il est possible de se sauver d’une maladie aux conséquences désastreuses comme l’infertilité ; il n’y a qu’a voir le nombre incroyable de couples infertiles devenus parents en ayant recours à la pma ; les temoignages de femmes rencontres des problèmes tels que des ovaires de mauvaise qualité et qui tombes enceinte avec l’assistance de professionnels d’entreprises dans des pays spécialisés en pma sont de plus en plus nombreux ; il faut donc croire que les possibilités pour que ce mal soit vaincu existe ;

  • danyeds - 17/09/2018 Reply

    on doit bien évidement nous inquiéter de la situation ; les solutions médicales apportées par la pma sont couteuses et même dans des pays où les tarifs les moins elevés, tous les couples ne peuvs se permettre de s’engager dans un processus de pma ; c’est pour cette raison que cette progression exponentielle de l’inferlité constitue un vrai problème de société ; il va falloir donc prendre des mesures vogoureuses pour l’endiguer ;

  • idysall - 17/09/2018 Reply

    Malheursement, c’est le triste que nous tous nous faisons ; chaque année, le nombre de couples infertiles augmente un peu plus ; meme en dedpit de cette progression vertigineuse de l’infertilité au sein de la population mondiale, les progres des sciences de la procréation sont d’une aide estimable pour se sauver la face ; oui, des centres de pma travailles avec le plus grand professionnalisme en ukraine, en russie, en Belgique, en grece ou encore russie pour permettent aux personnes ne pouvant pas concevoir par les vois naturelles de connaitre tout de meme la joie de devenir parents grace des méthodes telles que la fiv avec don d’ovocytes ou la maternité de substitution ;

  • Hermanes - 28/09/2018 Reply

    si c’est vrai que l’infertilité est la maladie qui croît le plus au monde, la possibilité de se sauvé est bien réelle ; on peut en effet faire confiance à la médecine reproductive dont l’évolution ces dernières decennies est remarquable ; il n’y a observer le nombre de couples infertiles qui parviennes a devenir parents en se rendant dans des pays tels que l’ukraine, la Belgique, la grece, l’Italie ou encore l’Espagne pour y bénéficier de programmes de pma ; des centres comme biotexcom basé à kiev avec un bureau à bruxelles realisent un travail nickel en permettant a des femmes désespérées de retrouver le sourire grace à des prestations de qualité à des tarifs attractifs ;

  • Yvetteclaire - 28/09/2018 Reply

    cette progression rapide de l’infertilité est inquiétante ; la vitesse a laquelle croit cette maladie signifie que le nombre de naissances va continué a dimuner fortement a travers tous les pays du monde ; heureusement pour toutes ces personnes souffrant d’infertilité que le médecine procréative connait d’énormes progrès ; ce qui permet a de nombreuses structures spécialisées en pma comme biotexcom en ukraine de proposer des traitements efficaces que soit en matière de fiv do ou de gpa ;

  • zoumana - 12/10/2018 Reply

    c’est sur que la vitesse de progression d’une maladie comme l’infertilité inquietude de nombreuses personnes qui en vois un veritable frein au développement demographique dans le monde en general et dans certains pays comme la France en particulier ; sans minimiser l’ampleur du mal qui ronge et attriste des milliers de couples a travers la planete l’espoir est tout de meme permis ; la science procréative a enormement évoluer et il est possible de tomber facilement enceinte aujourd’hui grace des techniques tels que la fiv do que pratiques des centres de pma de plus populaire comme biotexcom en ukraine par exemple ;

  • Fabienne - 15/10/2018 Reply

    le nombre de personnes infertiles augmente un peu plus chaque jour ; et rien qu’a voir la progression de cette maladie on est tetaniser ; l’espoir est toutefois permis dans la mesure ou l’evolution de la medecine procreative permet de la contrer ; rien que cela, on peut dire que malgre son taux elevé, l’infertilité est un mal dont on peut se sauver ; le temoignage de couples infertiles qui deviennes parents grace a une fiv do realisé dans des pays tels que l’Espagne, la Belgique ou encore l’ukraine sont de plus en plus nombreux ;

  • FrancescaM - 15/10/2018 Reply

    la progression rapide du taux d’infertilité dans le monde reste une source d’inquiétude pour de nombreux couples ; et donc cette question se justifie pleinement ; mais personnellement je ne suis pas aussi desespere quant au sort de ces millions de couple infertiles a travers la planète dont de nombreux Français. j’ai entierement confiance aux recherches dans le domaine de la pma ; et moi qui es beneficié d’une fiv do dans un centre de kiev j’ai pu me rendre compte de l’avancée dans la science medicale en matiere de traitement de l’infertilité ; cette experience me permet de dire qu’il est possible de nous sauver en tant qu’humanité en depit de la croissance de l’infertilité ;

  • Divo - 27/10/2018 Reply

    Oui l’infertilité est une maladie qui effraie lorsqu’on regarde sa progression au sein de la population à travers le monde ; cependant, les chances pour l’humanité toute entière de se sauver de ce mal sont bien réelles ; la médecine procréative connait en effet ces dernières années d’importants progrès ; des techniques de pma telles que la fiv do ont des taux de succès déjà intéressants et les efforts continues d’etre faits pour les ameliorer au fil des années ; les prouesses réalisés par les cliniques spécialisés en pma dans des pays comme la Belgique, l’Espagne ou encore l’ukraine sont la pour l’attester ; donc pour répondre a la question poser par l’article, je dirai oui il est possible de se sauver de l’infertilité malgré sa croissance rapide au sein de la population mondiale ; les témoignages des couples infertiles qui deviennes parents grâce à la procréation médicale assisté sont de plus en plus nombreux chaque année ;

  • hugo - 27/10/2018 Reply

    Malgré son retard par rapport à de nombreux pays d’europe pour ce qui est de son développement l’ukraine reste l’une des meilleures du continent en matière de GPA; Beaucoup de couples étrangers dont des Français sont devenus parents après avoir séjourné dans des cliniques ukrainiennes telles que biotexcom et autres ; l’excellent qualité/ prix des prestations proposés fait partie des raisons faisant de ce petit pays d’europe de l’est un vrai eldorado pour les personnes desirant recourir a une gpa; oui bien que l’ukraine soit peu connue par rapport a de grands pays tels que les etats-unis et le canada et qu’il soit douteux pour bon nombre de gens, c’est un pays avec lequel il faut désormais compter dans le domaine de la gestation pour autrui ; avec le travail de qualité et très serieux que realisent les professionnels au sein de ces centres de pma, l’ukraine devrait continuer a attirer encore plus de couples steriles les années a venir ;

  • TatiChou - 29/10/2018 Reply

    l’infertilité est une maladie qui progresse de façon vertigineuse et cela est indéniable ; mais une petite lueur d’espoir de se sauver de ce mal est permise avec les grands progrès que connait la médecine de la reproduction ces dernières années ; partout dans le monde et même dans des pays moins avancés au plan de la technologie comme l’ukraine, la georgie ou la grece, on trouve des centres avec un taux élevé de réussite dans la pratique de techniques comme la fiv do par exemple.

  • Annin - 29/10/2018 Reply

    Oui si on regarde la vitesse a laquelle croit le taux d’infertilité au sein des couples, on peut légitimement nous inquiéter de la situation ; cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a aucune solution pour se sauver de cette maladie qui seme désolation et angoisse dans les couples ne parvenant pas à enfanter naturellement ; comme dans les autres secteurs, la médecine spécialisée dans la procréation évolue énormément ; elle est donc en mesure de proposer des traitements adéquats pour chaque problème d’infertilité qui peut se rencontrer dans le couple ; des sociétés comme biotexcom en ukraine et bien d’autres encore dans des pays tels que l’Espagne et la Belgique sont la pour redonné espoir quand a un avenir plus rassurant malgré la croissance d’une maladie comme l’infertilité au sein de la population mondiale ;

  • narcisse - 31/10/2018 Reply

    a l’origine de l’angoisse et du stress au sein de nombreux couples a travers le monde, l’infertilité est effectivement une maladie dont la progression rapide au sein de la population inquiète ; mais en même temps, il y a lieu d’espérer pour les personnes qui sont concernées par ce grand mal de notre siècle ; les progres de la science médicale permettent a plusieurs couples infertiles de connaitre le bonheur de l’enfantement après avoir bénéficié de méthodes de pma telles que la Fiv Do dans les cliniques de nombreux pays dont l’ukraine ;

  • danielle - 08/11/2018 Reply

    Est-ce qu’on doit s’effrayer face à la progression rapide de l’infertilité au sein de la population mondiale ? Je répondrai honnêtement oui si on voit le nombre sans cesse croissant des personnes qui souffrent de ce mal aussi bien en France que dans les autres pays ; mais en même temps on peut espérer d’un lendemain meilleur avec les énormes progrès que connait la médecine procréative ; grace aux nombreuses applications des découvertes scientifiques, le taux de méthodes comme la fiv avec don d’ovocytes s’est considérablement amélioré ; les témoignages et avis de couples infertiles devenus parents après un séjour dans des cliniques espagnoles, belges, ukrainiennes ou encore grecques sont là pour l’attester ; on peut en conclusion dire qu’il est possible pour l’humanité toute entière de se sauver de l’infertilité même si celle-ci croit à un rythme accéléré ;

  • Enerique - 08/11/2018 Reply

    On ne peut qu’être inquiéter au vu de la vitesse à laquelle augmente le taux d’infertilité au sein des couples au fil des années. la situation demeure alarme partout dans le monde bien que la médecine procréative ait énormément évolué ces dernières décennies ; il est clair qu’une élimination définitive de cette maladie n’est pas envisageable même si les résultats des recherches permettent d’améliorer de manière significative le taux de réussite lors des traitements contre l’infertilité. toutefois l’espoir pour les couples souffrant d’infertilité de devenir un jour parent est bien réel ; chaque année ils sont des milliers de Français en couple qui se rendent dans des pays étrangers comme la Belgique, l’Espagne ou encore l’ukraine et qui parviennes à concrétiser leur rêve d’être parents en dépit de leur problème d’infertilité.

  • adelita - 15/11/2018 Reply

    Les motifs d’inquiétude sont bien réels lorsqu’on regarde le rythme auquel le taux de l’infertilité progresse dans le monde ; malgré tout, on ne doit pas perdre espoir pour autant. la medecine procreative a réaliser d’enormes progrès ces dernières années; les chances pour les femmes infertiles de tombé enceintes sont nettement plus elevés aujourd’hui ; des centres de pma tels que biotexcom en ukraine et bien encore dans des pays comme l’espagne se dotes de matériel de pointe ; ils dispose en plus d’un personnel qualifié ; du coup, beaucoup de couples qui se lancent dans un parcours de don d’ovocytes suivi de fecondation in vitro ou de gpa reviennent de leur aventure avec gain de cause ;

  • TatianaLOV - 17/11/2018 Reply

    oui la vitesse à laquelle évolue l’infertilité au sein de la population mondial est rapide et cela est un motif d’inquiète même si avec l’évolution de la médecine procréative, on peut espérer se sauver de cette vilaine maladie ; l’Ukraine et bien d’autres encore tels la Belgique, la Grèce et l’Espagne développes une véritable expertise en pma ; s’appuyant sur un personnel qualifié et des équipements de qualité, des cliniques telles que Biotexcom ont des taux de réussite de plus en plus élevés dans des procédures comme la fiv avec don d’ovocytes par exemple ;

  • monique - 03/12/2018 Reply

    face à cette croissance vertigineuse du taux de l’infertilité au sein de la population mondiale, on ne peut qu’être alarmiste ; mais avec les nombreux témoignages des personnes souffrant de cette maladie aussi bien en France que dans les autres pays on peut se mettre à rêver d’un lendemain meilleur avec les énormes progrès que connait la médecine procréative ; grace aux nombreuses applications des découvertes scientifiques, le taux de méthodes comme la fiv avec don d’ovocytes s’est considérablement amélioré ; les témoignages et avis de couples infertiles devenus parents après un séjour dans des cliniques espagnoles, belges, ukrainiennes ou encore grecques sont là pour l’attester ; on peut en conclusion dire qu’il est possible pour l’humanité toute entière de se sauver de l’infertilité bien qu’elle continue de progresser rapidement ;

  • MiracleDeDieu - 23/12/2018 Reply

    Cette progression exponentielle du taux de l’infertilité au sein de la population mondiale inquiète et il suffit de voir le nombre de couples concernés par cette maladie pour comprendre l’ampleur du désastre; toutefois les énormes progrès que connait la médecine procréative ; grace aux nombreuses applications des découvertes scientifiques, le taux de méthodes de pma comme la fiv avec don d’ovocytes s’est considérablement amélioré ; les témoignages et avis de couples infertiles devenus parents après un séjour dans des cliniques espagnoles, belges, ukrainiennes ou encore grecques sont là pour l’attester ; on peut en conclusion dire qu’il est possible pour l’humanité toute entière de se sauver de l’infertilité même si celle-ci croit à un rythme accéléré ;

  • Felicie2 - 23/12/2018 Reply

    Cette croissance vertigineuse du taux de l’infertilité qui inquiète vraiment ; la vitesse a laquelle croit cette maladie signifie que le nombre de naissances va continué a dimuner fortement a travers tous les pays du monde ; heureusement pour toutes ces personnes souffrant d’infertilité que le médecine procréative connait d’énormes progrès ; ce qui permet a de nombreuses structures spécialisées en pma comme biotexcom en ukraine de proposer des traitements efficaces que soit en matière de fiv do ou de gpa ;

  • Elise - 30/12/2018 Reply

    Oui on doit s’inquiéter et peut etre que ce mot est même trop faible pour décrire la gravité de la situation ; effectivement l’infertilité est une maladie dont le taux de croissance au sein de la population mondiale est effrayant ; le nombre de personnes infertiles dans les couples augmente à un rythme effréné sans que l’on puisse faire réellement quelque chose pour le stopper ; malgré cette situation qu’il faut l’avouer est alarmante, l’espoir n’est pas totalement perdu ; aujourd’hui la médecine de la reproduction humaine a énormément évolué avec les découvertes scientifiques et leurs diverses applications techniques ; il est possible aujourd’hui donc pour une femme souffrant d’un problème d’infertilité de devenir maman grâce à des méthodes de PMA telles que la fiv do donc le taux de réussite dans des cliniques telles que biotex en ukraine s’améliore constamment ;

  • Dolloreamour - 17/02/2019 Reply

    Et oui, l’ukraine ce petit pays n’a certes pas le niveau de développement économique et technologique de la France et bien d’autres encore mais continue d’attirer chaque année des millions de patients venus bénéficier de l’expertise de ses centres comme biotexcom dans le domaine de la GPA ; Si cette destination est devenue au fil des années la préférée de nombreux couples étrangers souffrant de stérilité il y a plusieurs raisons à ça ; contrairement à la France, la gestation pour autrui est une pratique légalisée là-bas même si récemment les autorités ukrainiennes ont entrepris une modification de la législation sur la GPA ; les tarifs pratiqués dans ce pays sont parmi les plus bas avec la possibilité par exemple de se lancer dans un programme de maternité de substitution à partir de 30 000 euros ; somme largement inférieure à celle que dépense des couples stériles qui se rendent dans des pays lointain tels que le canada et les Etats-Unis.

  • Emiliana - 17/02/2019 Reply

    Une maladie impitoyable dont la croissance devrais inquiéter quand on vois le nombre de couples concernés à travers le monde entier ; fort heureusement que les avancées de la médecine de reproduction permettes aujourd’hui d’espérer face à la progression du taux d’infertilité au sein de la population mondiale ; de l’Espagne à la Belgique en passant l’ukraine, la grèce et bien d’autres, il existe des cliniques qui développes un réel savoir-faire que ce soit dans le domaine de la gpa ou de la fiv do ;

  • Daniella - 17/02/2019 Reply

    Une mal impitoyable dont la croissance devrais inquiéter quand on vois le nombre de couples concernés à travers le monde entier ; fort heureusement que les avancées de la médecine de reproduction permettes aujourd’hui d’espérer face à la progression du taux d’infertilité au sein de la population mondiale ; de l’Espagne à la Belgique en passant l’ukraine, la grèce et bien d’autres, il existe des cliniques qui développes un réel savoir-faire que ce soit dans le domaine de la gpa ou de la fiv do ;

  • Dolloreamour - 17/02/2019 Reply

    quand on voit la vitesse à laquelle croit le taux d’infertilité au sein des couples au fil des années on peut vraiment s’alarmer. la situation demeure alarme partout dans le monde bien que la médecine procréative ait énormément évolué ces dernières décennies ; il est clair qu’une élimination définitive de cette maladie n’est pas envisageable même si les résultats des recherches permettent d’améliorer de manière significative le taux de réussite lors des traitements contre l’infertilité. toutefois l’espoir pour les couples souffrant d’infertilité de devenir un jour parent est bien réel ; chaque année ils sont des milliers de Français en couple qui se rendent dans des pays étrangers comme la Belgique, l’Espagne ou encore l’ukraine et qui parviennes à concrétiser leur rêve d’être parents en dépit de leur problème d’infertilité ; seulement en tant que français, on aurais souhaité que tout le processus se déroule chez nous ; mais pour ça, il faudrait qu’on attend longtemps encore ;

  • danyeds - 17/02/2019 Reply

    La croissance accéléré du taux d’infertilité est partout dans le monde est préoccupante ; la vitesse a laquelle croit cette maladie signifie que le nombre de naissances va continué a dimuner fortement a travers tous les pays du monde ; heureusement pour toutes ces personnes souffrant d’infertilité que le médecine procréative connait d’énormes progrès ; ce qui permet a de nombreuses structures spécialisées en pma comme biotexcom en ukraine de proposer des traitements efficaces que soit en matière de fiv do ou de gpa ;

  • Dolloreamour - 17/02/2019 Reply

    C’est clair que cette question de la modification de la pma ne pose plus en France ou du moins dans les mêmes termes qu’auparavant ; des milliers de personnes comme qui rencontrent des problèmes d’infertilité ou de sterilité attendais un changement en profondeur des lois françaises dans le domaine de la pma ; est-ce que ces changements ont lieu ?personnellement, les premières déclarations publiques du comité d’éthique sur le sujet permettent de répondre par l’affirmative à cette interrogation; mais cet optimisme n’enleve pas pour autant certains doutes ; en effet, une bonne partie de la population reste encore opposée a l’idée d’avoir des lois en pma plus souples ; or, une modification éviterair aux couples français des aventures dans des pays étrangers dont l’ukraine avec tous les risques que cela comporte ;

Leave a Reply

Please complete required fields