Le son du jour #388 : glacé comme Frustration

Published 18/09/2019 in Musique

Le son du jour #388 : glacé comme Frustration
Le groupe Frustration.

Coldwave

Le groupe post-punk français dévoile un premier titre, «Some Friends», avant son quatrième album, «So Cold Streams», prévu le mois prochain, toujours chez Born Bad.

Nouveau rodéo sur le parking mal éclairé de la cold wave tricolore : les vétérans de Frustration annoncent leur retour avec un quatrième album studio à sortir chez Born Bad, So Cold Streams, disponible dans un mois tout pile, le 18 octobre.

A la première écoute, le disque semble plus oppressant et nerveux que le précédent, Empires of Shame (2016). Il débute par Insane, titre électro punk à décoller les synapses, pour se terminer par l’hymne en français le Grand soir. Cold Streams profite par ailleurs de l’influence du groupe frère Sleaford Mods, dont le chanteur Jason Williamson et son accent des Midlands sont invités sur l’excellent Slave Markets. «Sleaford Mods est un groupe qui, musicalement et humainement, nous a donné un véritable coup de fouet, témoigne ainsi le chanteur Fabrice Gilbert dans le dossier de presse. Ça nous a redonné un vrai sentiment de liberté, ça m’a permis de dire vraiment tout ce que j’avais envie de dire dans mes paroles, d’aborder des sujets extrêmement intimes comme des choses beaucoup plus générales, que ce soit au niveau politique ou social. So Cold Streams est, paradoxalement, peut-être à la fois notre disque le plus désabusé, le plus énergique et le plus libre.»

Pour ouvrir les hostilités, Libération vous propose d’écouter en exclusivité un premier titre, Some Friends. Rythmique ouvrière, ligne de basse obstinée et synthés glacés : pas de doute, on est chez Frustration.

So Cold Streams de Frustration sort le 18 octobre chez Born Bad Records.

ParAdrien Franque

Print article

Leave a Reply

Please complete required fields